Les rencontres nationales chiroptères de Bourges

Mis à jour : 13 juil. 2018

Tout les deux ans, les chiroptérologues francophones se réunissent à Bourges pour des rencontres riches en discussions et en informations (voir le programme).

Cela a été l'occasion pour Chauves-souris Auvergne de présenter une étude acoustique menée sur la Dore et ses affluents, dans le Puy-de-Dôme. La qualité des bords de cours d'eau et plus particulièrement des ripisylves (grâce à l'indice QBR, lire l'article) a été mis en relation avec l'activité des chauves-souris. Les résultats sont vraiment encourageants, notamment pour la mise en place d'un indice biologique de qualité des ripisylves.

Avec un taux de corrélation très élevé entre l'indice QBR et l'indice d'activité des chauves-souris, l’attrait du milieu pour les chiroptères est très lié à la qualité générale de la ripisylve. > Lilian Girard (comm. pers., 2018)

Le Conservatoire d'espaces naturels Midi-Pyrénées s'intéresse également aux boisements rivulaires, cette fois-ci en tant que corridor de déplacement, preuve que la place des ripisylves dans l'écologie des chiroptères interroge.

44 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout